Techniques de programmation et analyse du comportement

Les technologies d’imagerie médicale promettent de lier la perception à l’activité physique, aux structures cérébrales et à leurs effets sur le comportement.
Les performances du matériel et des logiciels modernes peuvent également jouer un rôle important en essayant de relier les différences dans la fonction des organes et les facteurs d’activation du cerveau.
Si oui, comment ce virage s’incarne-t-il dans l’organisation et le développement des connaissances, la reconnaissance d’un nouveau lieu de connaissances et le développement de la recherche en neuroéducation?
Ce problème a été étudié plus en détail dans des expériences d’imagerie clinique liées à la motricité, et les spécialistes de la motricité ont démontré des niveaux accrus d’activation dans les zones du cerveau qui contrôlent la motricité fine le long des fibres nerveuses, indiquant les progrès de l’automatisation dans la compréhension de la motricité. … …
La psychologie et les neurosciences ont fait de grands progrès dans l’utilisation de l’IRMf pour expliquer et expliquer le comportement à l’aide d’ordinateurs et de logiciels. Cependant, les résultats sont toujours en cours de développement et de recherche pour obtenir des résultats qui soutiennent cette hypothèse.
La graphologie est-elle un modèle pour développer la science du codage?
Une science ancienne réalisée grâce à une approche basée sur l’analyse du comportement basée sur des mots écrits: volume, dextérité et esthétique, en établissant des critères logiques d’analyse basés sur le postulat que le mouvement de la main lors de l’écriture avec un stylo est programmé avec des commandes de le cerveau dans tout le corps. fibres nerveuses.
Neuroéducation, activité cérébrale et programmation informatique:
La collaboration entre neuroscientifiques, scientifiques cognitifs et psychologues a conduit à la création d’un nouveau champ interdisciplinaire appelé neuroéducation. L’objectif est d’améliorer la compréhension et ainsi d’augmenter le niveau de neuroéducation. «Il reflète mieux un nouveau domaine dans lequel l’éducation se caractérise uniquement par ses méthodes modernes et les connaissances sont construites sur la base de données empiriques, sociales et biologiques.
Les résultats de la recherche dans le domaine de la neuroéducation sont encore en cours de développement et conduiront progressivement au développement de pratiques pédagogiques réalistes au fur et à mesure que l’ordinateur deviendra le concepteur et le programmeur de nos comportements et habitudes. Ainsi, il favorise le changement de comportement et est utilisé dans l’éducation, la programmation, le développement personnel et la gestion du comportement.
Préparé par: Le corps scientifique

Close Bitnami banner
Bitnami